ENDURANCE : LE PATRON C'EST JB !

Le pilote officiel Kawasaki Jean-Bruno Pastorello reste le grand patron du sport français, ayant empoché la première manche du Championnat d'Endurance le week-end du 4 et 5 mai à  Pont l'Evêque.

Pourtant, le champion offshore n'était pas sur son terrain de jeu habituel... Thierry Scharff (l'organisateur) avait en effet tracé un très beau circuit, beaucoup plus technique que la normale, sur un plan d'eau favorisant le pilotage du type circuit de vitesse, sur trois manches de 60 minutes.
Dans ces conditions, les jeunes loups, tels que Carlini ou encore Poret (qui a plus d'expérience), partaient grands favoris...
Mais ce que personne ne savait, c'est que Pastorello s'entraine dur en circuit, avec différents types de machines, sans rien dire à personne... En plus d'avoir constitué le team reconnu comme étant la référence mondiale actuellement, il est ainsi arrivé modestement (fidèle à  son habitude), en prétendant que ce n'était pas une course pour lui et qu'il allait juste essayer de sauver les meubles face aux jeunes, puisque Kawasaki lui avait demandé de faire le déplacement...
Quel coup de Trafalgar !

Le champion toulousain bondit ainsi comme un V2... Pris dans le rythme, il joue des coudes et part en tête-à -queue mais remonte sur le peloton de tête en seulement trois tours.
Puis, à  la mi-course, il s'aperçoit qu'en modifiant légèrement son pilotage, il n'aura pas besoin de ravitailler s'il enroule encore plus; la mécanique n'étant pas souvent en pleine charge à  cause des nombreux virages.
Tout le monde s'arrête donc pour rajouter de l'essence, sauf Pastorello qui s'empare de la tête de course.
Ses mécaniciens se jettent à  l'eau pour le supplier de s'arrêter ! Mais Pastorello ralentit même pour la consommation, contrà´le sa course grà¢ce au chrono au bord de la piste permettant aux pilotes de suivre précisément le temps qui reste et, sans le moindre ravitaillement, il s'empare de la première manche.
"Je me suis très vite rendu compte que cette manche allait être essentiellement stratégique. Contrà´lant ma consommation, j'ai calculé qu'il serait plus rentable de limiter le rythme (notamment dans la remise des gaz après les courbes), que de ravitailler... Je suis désolé pour mon équipe, qui a dà» avoir des cheveux blancs par ma faute ! "

Bonne humeur décontractée dans le team Pastorello mais les autres sont verts de rage... Malgré des efforts énormes de pilotage, ils ont eu l'impression de s'être faits balader comme des bleus !

Conforté par sa position de leader, Pastorello joue la prudence sur les autres manches, en ravitaillant quand même 10 litres dans chaque manche ! Le triple vainqueur des 300 miles termine en apothéose, en remportant la dernière manche avec une solide avance, histoire de bien enfoncer le clou.

Parti avant la remise des prix à  cause de ses obligations de chef d'entreprise et la longueur du déplacement de retour, il déclarera finalement : " franchement, je ne partais pas rassuré car le plan d'eau n'était pas large et je redoute toujours l'accident sur ce type de course. Mais le circuit était particulièrement bien pensé, avec beaucoup de virages nous obligeant à  des ralentissements, tout en valorisant la technique de pilotage. Les trois manches d'une heure chacune sont vraiment épuisantes dans ces conditions, mais ce format de course est intéressant et valorisant pour le sport parce que la machine n'est plus un facteur dominant. Le pilotage, le physique et bien sà»r la stratégie deviennent indispensables pour gagner, ce qui est passionnant et très excitant ! "
Nous nous retrouvons dans la même position qu'aux USA; les jeunes n'arrivent pas à  déloger les stars de la discipline... Alors pour le show, on est bien sà»r impatients de revoir un Teddy Pons ou un Lemoine face au multiple Champion du monde toulousain, ce qui risque bien d'arriver lors de la prochaine course, qui aura lieu à  Beaucaire le 20 mai...
A ne manquer sous aucun prétexte !

Info FunJet marine du 8/05/2013

Le 2013-05-09 17:44:35 Par Admin
Catégorie : Competition
Partager cet article

© Jet-Net.org enregistré à la CNIL sous le N° 848447- Copyright Jet-Net.org © 1999 - 2018