Communiqué de presse de Valentin Dardillat - UIM Round 2

Championnat UIM Round 2

Valentin Dardillat en délicatesse avec la houle


Crédit photo Lou Dardillat

La deuxième manche du championnat du Monde IUM qui se disputait en Italie à Castro le week-end du 23 mai n'a pas été à la hauteur des ambitions de Valentin Dardillat. En effet, l'épreuve se déroulait en mer, à la jonction de la mer Adriatique et de la mer ionienne. Bien qu'armé d'une motorisation parfaitement au point et d'une excellente condition physique, le pilote Belassi a dû composer avec une forte houle qui a compromis toutes ses chances de réussite. Encore équipé d'une coque standard plus lourde que celle de ses adversaires, Valentin n'a cessé d'enfourner, son jet se chargeant en eau. Un problème qui sera désormais résolu puisqu'une évolution de sa coque sortira d'atelier dans les jours qui viennent. Retour sur l'épreuve...

Comment s'est passé cette deuxième épreuve ?

:C'était très compliqué. A la fois techniquement et moralement. La houle était vraiment forte et mon jet rentrait systématiquement dans l'eau. Nous avons encore une coque d'origine et les vitesses auxquelles nous allons nécessitent une coque beaucoup plus allégée. Dès les essais j'ai compris que mes efforts, quels qu'ils soient ne serviraient pas à grand chose hormis sauver quelques points...."

 

Quel moyen as-tu trouvé pour palier ce problème de coque ?

VD: "'Aucun hélas ! C'est pour cela que j'ai trouvé l'épreuve moralement difficile. Piloter dans ces conditions en sachant que l'on peut être devant sans pouvoir s'exprimer c'est frustrant. Mon jet  enfournait sans cesse et se chargeait en eau sans pouvoir l'évacuer assez rapidement. Mes coques modifiées arrivent très prochainement, c'est juste contrariant de perdre du temps sur un championnat comme celui-ci."

En termes de résultats, que donne ton week-end ?

VD : "Aux essais je réalise le huitième temps, ce n'est pas ma place ! Du coup, en partant loin et dans de mauvaises conditions je me retrouve quinzième à l'issue de la première manche. La manche suivante la mer bougeait moins, en partant de loin j'ai réussi à remonter sept places, je finis donc huitième. Pour le championnat rien est perdu puisqu'il y a eu beaucoup de mouvements en termes de classement chez les pilotes qui me précèdent. Ils n'ont pas creusé un écart trop important pour que mon championnat soit cuit. En revanche je n'ai plus de joker, il va falloir aller chercher des podiums

Ton prochain rendez-vous ?

VD : "Ce sera à Pont-à-Mousson. Je participerai mais mon classement ne comptera pas. C'est une épreuve destinée à parfaire la mise au point de mon jet et m'éviter de rester sans compétition trop longtemps


Crédit photo Lou Dardillat
Rendez-vous sur la page Facebook de Valentin pour les prochaines news !

Le 2015-06-11 21:22:28 Par Admin
Catégorie : Competition
Partager cet article

© Jet-Net.org enregistré à la CNIL sous le N° 848447- Copyright Jet-Net.org © 1999 - 2018