Ryno, Le Scooter Des Mers Hydroptère

Charles Bombardier

Ingénieur canadien qui imagine des véhicules futuristes en collaboration avec des dessinateurs industriels du monde entier. En 2016, l'ONU lui a décerné le prix de l'innovation en design industriel.

Original et futuriste, le Ryno semble sorti d’un film de science-fiction. Le scooter des mers au design effilé est entièrement électrique et silencieux. Véhicule de type hydroptère, la coque survole l’eau. L’expérience récréative du pilote s’intensifie grâce à un siège inclinable multidirectionnel. 

L’origine de l’idée

J’explore les concepts d’hydroptère depuis que j’ai fondé Imaginactive en 2013. Je crée des concepts et je les partage librement sans profit. Au fil du temps, j’ai reçu beaucoup de retours de connaisseurs en la matière. Parmi eux, Kotaro Horiuchi, Robert Innes… Chris Hoffmann m’a récemment contacté pour travailler sur son projet d’hydroptère nommé Ryno.

Comment cela fonctionne-t-il ?

La forme en « V » de l’hydroptère n’est pas l’innovation la plus importante. Le fait qu’elle soit plus étroite simule l’effet d’un pneu roulant sur la terre ferme. La véritable révolution se fait grâce à l’ajout du siège connecté à un axe de rotation. L’angle sur lequel il est fixé donne au pilote la possibilité de se balancer de manière latérale. Celui-ci pourrait tenir debout et utiliserait son poids afin de déplacer le Ryno dans la direction souhaitée. Nous prendrons en compte le corps de la personne, le siège et le guidon pour créer une harmonie et des sensations diverses. La navigation serait plus fluide, plus intuitive. 

L’aile inférieure de l’hydroptère serait conçue pour soulever la coque de l’embarcation au-dessus de l’eau afin de réduire la résistance et d’augmenter la vitesse. Cette configuration permettrait de créer un environnement de navigation tri-dimensionnel unique. Pour garder l’hydroptère stable dans le sens du tangage, une petite nageoire pourrait être utilisée ou encore un stabilisateur gyroscopique qui ajusterait la vitesse de la turbine en relation avec l’angle de tangage du véhicule. La personne conduisant le véhicule n’aurait qu’à se pencher vers l’avant pour accélérer et vers l’arrière pour arrêter. Au repos sur l’eau, le Ryno permettrait ainsi au pilote de reculer, de changer de côté et d’accélérer dans une direction différente.

Un moteur électrique de 15 kW alimenterait une hélice située dans une turbine localisée au bas de l’hydroptère. Des batteries de lithium-ion situées à l’intérieur de la coque alimenteraient le véhicule afin qu’il puisse atteindre une vitesse de 40 km/h sur une distance de 50 km. La coque possèderait un ensemble de trappes d’accès permettant le stockage de vêtements, d’équipement, et de retirer les batteries afin de pouvoir les recharger facilement.

À quoi servirait le Ryno?

Le Ryno est 100% électrique, hautement manœuvrable et silencieux. Puisqu’il glisse et qu’il ne produit pas de vague, il permettrait aux amateurs de sport nautique de se faire à nouveau accepter sur les lacs, rivières et bords de mer. Il serait un excellent ajout à n’importe quel yacht de luxe, maison flottante ou propriété au bord d’un lac ou de la mer.

Évidemment, comme dans n’importe quel projet, celui-ci aura besoin d’être développé plus en profondeur afin de rencontrer les exigences du marché visé. C’est précisément ce sur quoi Chris Hoffman et son équipe sont en train de travailler.

Info forbes.fr

Le 2018-01-19 12:59:12 Par Admin
Catégorie : Divers
Partager cet article

© Jet-Net.org enregistré à la CNIL sous le N° 848447- Copyright Jet-Net.org © 1999 - 2018