Les Seychelles exigent une formation de base pour les conducteurs de motomarines

Dans le but d'améliorer la sécurité en mer, le Conseil des ministres a approuvé récemment une nouvelle réglementation prévoyant une formation de base obligatoire pour les marins possédant, travaillant ou exploitant tout type de bateau dans les eaux des Seychelles.

Le directeur général de l'Administration de la sécurité maritime des Seychelles (SMSA), le capitaine Joachim Valmont, a déclaré à la SNA que la formation de base est une nécessité pour les marins car elle améliorera la sécurité en mer.

"La formation ne sera pas seulement un avantage pour les marins, mais sera également bénéfique pour les personnes en détresse en mer", a ajouté M. Valmont.

La réglementation qui a été approuvée par le Conseil entrera en vigueur au mois de janvier 2019.

La secrétaire adjointe aux affaires politiques, Margaret Pillay, a déclaré que les besoins de formation sont importants pour les marins puisque les Seychelles sont entourées de vastes étendues d'eau et que les embarcations sont souvent utilisées comme mode de déplacement principal.

Les 115 îles des Seychelles dans l'océan Indien occidental ont une superficie totale de 455 kilomètres carrés répartis sur une zone économique exclusive de 1,37 million de kilomètres carrés. Mis à part l'utilisation de motomarines pour voyager d'île en île, les activités nautiques, y compris les sports nautiques sont également très populaires.

«Les motomarines comme les jet-skis peuvent devenir de sérieuses menaces pour la vie humaine et il est impératif que ceux qui les utilisent reçoivent une formation appropriée sur la façon de l'exploiter de manière responsable», a déclaré Mme. Pillay.

M. Valmont a déclaré que l'objectif de certifier et de donner une formation adéquate aux marins aux Seychelles est également conforme aux normes de l'Organisation maritime internationale (OMI).

L'Administration de la sécurité maritime des Seychelles (SMSA) est également en passe de devenir une autorité autonome.

"La SMSA aimerait également être l'autorité qui s'occupe des embarcations de location actuellement administrées par l'Autorité des permis des Seychelles (SLA). Nous voulons aller encore plus loin en enquêtant sur les bateaux de pêche afin de tester leur navigabilité », a ajouté M. Valmont.

La SMSA présentera également un examen visant à évaluer la capacité et la connaissance en ce qui concerne les motomarines et autres bateaux motorisés sur comment manœuvrer ces équipements.

La réglementation inclura également la création d'une base de données sur le nombre et le type de bateaux opérant dans les eaux des Seychelles.

Le 2018-07-02 10:01:36 Par Admin
Catégorie : Divers
Partager cet article

© Jet-Net.org enregistré à la CNIL sous le N° 848447- Copyright Jet-Net.org © 1999 - 2018